Conseils autour des techniques de massage

Vous êtes ici : Accueil » Autour du massage » Approches holistiques » La médecine Traditionnelle chinoise

La médecine Traditionnelle chinoise

D 20 décembre 2012     A Webmaster    


La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) comprend 3 grandes disciplines : l’acupuncture, la pharmacopée, et la médecine manuelle. Deux autres domaines complètent l’approche de la MTC, qui sont la diététique et le qi gong.

L’acupuncture agit sur les méridiens ; la pharmacopée s’appuie sur les plantes médicinales chinoises, les animaux et les minéraux pour administrer une posologie suivant le traitement. La médecine manuelle appelé tuina, agit aussi sur les méridiens, et constitue une approche plus douce que l’acupuncture.

Il s’agit d’une médecine aussi vaste et complète que la médecine occidentale, même si les champs de pathologie et de thérapeutique couverts ne sont pas exactement superposables. A de nombreux égards, ces deux médecines sont complémentaires, et certaines équipes médicale en France en ont pris conscience.
La MTC est enseignée en Chine dans un cursus universitaire, dont le nombre d’année d’étude est équivallent à celui de la médecine occidentale. Il faut savoir que les médecins chinois ne sont pas conventionnés en France. Certains médecins occidentaux ont ajouté à leur cursus une option acupuncture, et ceux-là sont conventionnés. Mais leur méthode de diagnostic est différente.

En MTC, deux des méthodes de diagnostic peuvent paraître très cocaces pour un occidental. Il s’agit de l’observation de la langue et de la palpation du pouls. Un bon médecin chinois peut faire un diagnostic par la simple écoute du (des) pouls.

En MTC, un des principes philosophique lie l’être humain aux 5 éléments (feu, terre, métal, eau, et bois). A ces éléments correspondent des saisons, des couleurs, des gouts, des organes ainsi que des émotions). C’est par une connaissance approfondie des liens de l’individu avec ces éléments que le médecin chinois établira un diagnostic et une approche thérapeutique unique pour un patient.

Une séance chez un médecin se passe de la façon suivante : après avoir établi un diagnostic par l’observation générale, l’écoute des pouls et l’observation de la langue, une séance d’acupuncture de durée variable, avec ou sans moxibution, est suivie d’une séance de tuina, qui renforce l’effet de l’acupuncture. Une posologie de pharmacopée renforcera sur le temps l’action de la séance d’acupuncture et de tuina. Une séance n’est pas forcément suffisante suivant le problème du patient

Il existe des formations de MTC en France, proposant des cursus plus ou moins longs suivant le degré de connaissance souhaité. Des stages en Chine sont souvent proposés pour parfaire la pratique et aborder sur le terrain. Ces écoles peuvent délivrer des certificats et/ou des diplomes dont les cursus sont reconnus par des universités chinoises.

Dans la même rubrique

5 novembre 2015 – Planches sur les points d’acupuncture

26 mars 2013 – Les fleurs de Bach

20 décembre 2012 – Ayurveda : les trois doshas

20 décembre 2012 – Origines de la MTC

20 décembre 2012 – Traduction des méridiens en anglais

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message